1

Comment faire une bonne fiche produit sur Prestashop?

Le 02 septembre 2015
Nos clients e-commerçants nous demandent régulièrement comment rédiger leurs fiches produits. Nous avons donc listé ci-dessous des conseils utiles pour éviter certaines erreurs qui peuvent être fatales pour le SEO et pour le taux de conversion. 
 
Au moment de lancer un site, l’élément central à prendre en compte pour l’e-commerçant est la fiche produit.
Au sein de l’agence Dream me up, nous travaillons le graphisme des fiches produit de nos clients pour les rendre lisibles et adaptés à leurs produits (un bouton d’achat qui se distingue, des prix bien visibles, …). Retrouvez nos différentes offres de création de site e-commerce Prestashop  sur notre site. 
 
Pour le contenu, 3 étapes sont à prendre en compte en rédigeant la fiche produit : Travailler la lisibilité, donner confiance à l’internaute et optimiser le SEO.
 

 Etape 1 : Une bonne lisibilité et une bonne rédaction du contenu 

L’enjeu principal en rédigeant une fiche produit est de réussir à fournir beaucoup de contenu sans noyer l’utilisateur qui cherche une information précise.
Il est donc essentiel de rendre la description lisible et claire
 
  • Utilisez le champ « résumé » proposé par Prestashop : placé au dessus du bouton d'ajout au panier, il peut donner les éléments nécessaires et suffisants pour convertir l'achat. 
  • Mettez en avant les caractéristiques techniques de Prestashop pour indiquer toutes les informations utiles à l’internaute. 
  • Faites des paragraphes : mettez des titres et des sous-titres pour hiérarchiser les informations. Evitez les pavés trop longs à lire. 
  • Privilégiez les listes à puces claires.
  • Mettez du gras dans vos textes pour faire ressortir les informations importantes.
  • Utilisez un style simple et ne cherchez pas à faire des phrases trop longues avec des tournures compliquées. Vous devez être compris rapidement. 
  • Evitez les fautes d’orthographe pour vous épargner des remarques d’utilisateur et pour prouver que votre site est sérieux. Faites vous relire si nécessaire. 
  • Utilisez un ton adapté à votre cible.  
  • Gardez une homogénéité dans la construction de vos fiches produits. Elles doivent être construites de la même façon. L’internaute s’y retrouvera plus facilement quand il naviguera de fiche produit en fiche produit.

Etape 2 : Mettre l’internaute en confiance

  • Montrez que vous connaissez vos produits : le visiteur doit trouver les réponses à toutes ses questions : la matière, l’entretien, les accessoires, les tailles possibles, les couleurs…
  • Ajoutez des conseils et des exemples d'utilisation. Dans l’alimentaire, n’hésitez pas à donner des idées de recettes ; Pour des vêtements, listez les occasions où ils peuvent être portés. Ajoutez quelques accessoires qui permettent de mettre le produit en valeur… 
  • Optimisez les visuels : Privilégiez les photos de bonne qualité. N’hésitez pas à mettre plusieurs photos du produit sous différents angles. Avec Prestashop, vous n'êtes pas limité en nombre d'image, profitez-en !

Etape 3 : Optimiser le SEO

L’internaute ne sera pas le seul à consulter votre fiche produit. Si vous souhaitez que votre site apparaisse sur Google dès les premiers résultats, vous devez impérativement travailler votre SEO.
 
  • Evitez l’erreur fatale du duplicate content : ne recopiez jamais le texte de vos fournisseurs, le texte d’autres sites Internet ou encore le texte des fiches produits similaires de votre propre site. Soyez authentique
  • Choisissez les bons mots clés et répétez-les dans vos paragraphes. Attention à ne pas le répétez trop souvent, cela pourrait nuire au site. 
  • Travaillez la longue traine : trouvez du vocabulaire pour travailler la longue traine (expression de 3 mots ou plus) : Ces expressions génèrent moins de trafic, mais sont très peu concurrencées et amènent un public plus ciblé. 
  • Créez des liens entre les pages internes du site e-commerce.
  • Pour une meilleure optimisation, n'oubliez pas de remplir l'onglet référencement.
Veillez à bien suivre ces conseils lors de la rédaction de vos 1ères fiches produits. Au fil du temps, ces bonnes pratiques ne seront plus qu'un jeu d'enfant !

0 commentaire



Pourquoi et comment déclarer son site Internet auprès de la CNIL?

Le 27 août 2013

Le rôle de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés)

La CNIL est l’organisme national français visant à protéger la vie privée et les libertés individuelles ou publiques. Elle protège ainsi le consommateur et ses données informatiques. 
Elle a pour mission de recenser tous les fichiers informatiques et de garantir le droit d’accès à ces fichiers.
Elle surveille la sécurité des systèmes d’information et réglemente les normes afin que les traitements les plus courants ne comportent pas de risques d’atteintes à la vie privée de l’individu. 
 

Pourquoi déclarer un site internet ?

Les sites web collectent des données personnelles liées à l’identité de l’internaute (adresse e-mail, numéro de téléphone, date de naissance, commune de résidence et adresse). Ces données personnelles doivent être déclarées auprès de la CNIL. 
Si cette déclaration n’est pas faite et que des données personnelles sont utilisées, la sanction encourue par le responsable du site est une amende de 300 000 € et 5 ans d’emprisonnement.
 

Mon site est-il concerné ?

Les sites e-commerce doivent effectuer une déclaration car ils traitent forcément des données confidentielles dans le processus normal d'une commande (facture, etc.).
Les sites vitrines (non commerciaux) sont dispensés de déclaration à la CNIL tout comme les sites des particuliers.
 

Déclaration simplifiée ou normale ?

La majorité des sites e-commerce peuvent faire une déclaration simplifiée.
 
Une déclaration normale est nécessaire si le site :
  • permet un transfert de données vers un pays hors Union Européenne
  • collecte des données utilisées dans le recrutement (espace candidat, CV en ligne, etc.)
  • permet de contrôler l’activité des salariés (localisation, surveillance des connexions Internet, etc.)
Lien pour la déclaration simplifiée : http://www.cnil.fr/documentation/deliberations/deliberation/delib/184/
 

Comment déclarer son site à la CNIL ?

Deux façons de déclarer son site :
 
  • Par Internet : en faisant une déclaration normale ou simplifiée

> Je déclare en ligne

  • Par courrier : en téléchargeant et imprimant la déclaration normale ou simplifiée à renvoyer à : CNIL : 8 rue Vivienne – CS 30223 75083 Paris Cedex 02
> Je télécharge le document de la déclaration simplifiée : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_13810.do
> Je télécharge le document de la déclaration normale : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_13809.do
 

Quel coût pour déclarer son site ?

La déclaration est 100% gratuite ! En délais, comptez 48h entre la déclaration et la réception de votre numéro de déclaration.

0 commentaire



Quelques conseils pour bien choisir son nom de domaine

Le 08 mars 2013

Un nom de domaine (NDD), c'est quoi ?

Au même titre que l'adresse postale de vos bureaux ou locaux, le nom de domaine correspond à l'adresse de votre site Internet sur la toile et va être utilisé pour toute la durée de vie et de la présence de votre entreprise sur le Web.
Il se compose de 2 parties : le nom (votre société) et de l'extension (.fr, .com, ...).

Comment choisir mon nom de domaine ?

Quel impact sur le référencement de mon site ? Aujourd'hui, l'impact est quasi-nul pour ne pas dire inexistant. Google a peu à peu régressé ce critère pour référencer les sites en fonction de leur contenu authentique. Voici donc le domaine à travailler et à valoriser lors de la création votre site.

Avec ou sans tiret ? Nous vous conseillons d'utiliser les tirets afin de garantir la lisibilité et donc la mémorisation de votre nom et de l'adresse de votre site par vos différents publics.
Les points sont utilisés uniquement pour séparer les sous-domaines et les extensions. Le nom de domaine ne peut comporter que des lettres et/ou chiffres et/ou tirets.

Longueur ? Là encore, il faut penser pratique ! Le nom de domaine sera utilisé pour vos adresses e-mails. Evitez donc les noms à rallonges sauf si le nom de votre société vous l'impose.

Enfin, bien choisir son NDD et l'extension qui l'accompagne, c'est garantir son image de marque, une connotation de sérieux et de professionnalisme mais aussi instaurer la confiance entre votre société et vos futurs clients. N'oubliez pas qu'avant de vous connaître, les visiteurs vont vous percevoir : s'ils sont méfiants ou ont des doutes sur vous, vous avez peu de chances de les revoir.

Pensez-y ! Nous pouvons vous créer vos adresses e-mail professionnelles type moi@mon-ndd.fr.

Le .fr

Extension officielle en France, nous vous recommandons de l'utiliser pour le site institutionnel d'une entreprise physiquement présente sur le territoire français (site vitrine).

Le .com

Il est employé pour les entreprises commerciales (type boutiques de vente en ligne) ou marques internationales.

Le .eu

On le réserve pour les entreprises ayant une envergure européenne. Si vous visez l'international à long terme, vaut mieux envisager tout de suite sur le .com.

Le .org

Cette extension est celle prévue pour les associations.

 

Et le .bzh ?

Depuis juillet 2014, il est possible d'enregistrer son site avec l'extension .bzh.

Cette extension est disponible uniquement dans l'un de ces 3 cas :

  • Vous disposez d'une adresse postale en Bretagne (22, 29, 35, 44, 56)
  • Vous mettez en ligne un site web comprenant une part significative et originale consacrée à la Bretagne ou à la culture bretonne.
  • Vous proposez un site web comprenant une part significative et originale rédigée en langue bretonne.

NDD et discrétion

Il convient de rester discret voire muet sur la communication de son nom de domaine tant que celui-ci n'est pas réservé officiellement (surtout sur le web : pas de liens qui pointent vers un NDD non-existant).

En effet, des "spécialistes" peuvent repérer la création de votre société et acheter le nom de domaine à votre place. Dans ce cas, le récupérer est quasi impossible ou alors à prix d'or...

Chez Dream me up, nous vous adressons un e-mail de confirmation lorsque vous êtes devenu propriétaire du NDD convoité (que nous vous réservons). Vous pouvez ainsi sereinement commencer votre communication.

 

0 commentaire



Vous référencer en local : N'oubliez pas votre Google Adresses !

Le 18 janvier 2013

En quelques clics, enregistrez-vous gratuitement et ressortez sur les recherches géolocalisées des internautes !
 

Pourquoi faire une fiche entreprise avec Google Adresses ?

Pour faciliter votre visibilité et votre référencement, nous vous conseillons de vous enregistrer gratuitement sous Google Adresses.
Si vous vous inscrivez sur Google Maps sans passer par Google Adresses, votre profil sera moins complet et votre chance d’apporter un trafic de qualité réduite. Vous serez uniquement présents par " l'épingle rouge " de Google Maps.

Avec l'avènement de la géolocalisation, les internautes effectuent de plus en plus de recherches très ciblées. Google prend en compte ces requêtes et peut optimiser le référencement de votre site. Cependant, il faut prendre le temps d'inscrire son entreprise dans ce service si vous ne voulez pas prendre le risque d’être déclassés.

L’avantage de la recherche locale, c’est qu'elle offre une forte présence. Ainsi, apparaitre dans les résultats géolocalisés peut se réveler rapidement efficace et surtout indispensable face à la concurrence de votre activité.

Tous les avantages

Créer sa fiche

Google Adresses vous permet d'être visible sur Google Maps. Vous apparaissez ainsi directement sur la carte sous forme d'onglets dans la page de résultats Google.

 

  • ETAPE 1 : Vous devez disposez d’un compte Google, si vous n’en avez pas, créez-le. Il nous sera également utile pour vous partager les statistiques Google Analytics de votre site.
  • ETAPE 2 : Connectez-vous  ensuite  sur  Google Adresses, cette application vous permettra de gérer toutes les informations relatives à votre magasin ou société.
  • ETAPE 3 : Cliquez  "Ajouter un établissement", remplissez le formulaire et les champs destinés à votre entreprise en indiquant votre adresse et d'autres informations pratiques pour vos clients comme les horaires d'ouvertures, les modalité de paiement, une présentation détaillée de votre activité.
  • ETAPE 4 : Nous vous conseillons fortement de rajouter des photos pour une meilleure attractivité.

Une fois le formulaire complété, il faudra confirmer vos données via sms, téléphone ou par courrier : vous recevrez un code qui devra être spécifié dans Google Adresses pour activer votre fiche.

Et voilà, le tour est joué !

Je crée mon Google Adresses (récemment renommé Google My Business)

 

Quelques petits conseils pratiques pour être bien pris en compte par Google


Il s'agit de vous créer la fiche entreprise la plus efficace possible (comprenez la plus conforme au guide de qualité Google !)

  • Evitez trop de mots-clés dans le titre de l'entreprise, vous risquez d'être tout simplement banni (les catégories d'activité sont prévues) ! Une construction activité + nom est suffisant.
  • Le nom de la ville dans le titre est également à éviter car toute entreprise est liée à un lieu géographique précis. Cependant, si la ville fait partie intégrante du nom, vous pouvez le mettre.
  • L'utilisation de majuscules ou de caractères destinés à rendre le titre plus visible est également interdite par Google : il faut que le titre soit facile à lire par les internautes.

Toutes les règles d'ajout sont consultables dans l'aide de Google Adresses

0 commentaire



Prestashop, solution e-commerce en pleine ascension

Le 16 septembre 2011

Prestashop est un éditeur de logiciels open source pour la création de sites e-commerce. Aujourd’hui numéro 2 mondial dans le secteur, la société française a connu une croissance fulgurante de son chiffre d’affaire en passant de 1.4M€ en 2010 à 4.2M€ en 2011.

Plus de 90 000 sites e-commerce sous Prestashop

A l’heure actuelle, la solution Prestashop est déjà utilisée par des entreprises telles que Peugeot Sport, Faguo, Michel et Augustin, Tartine et Chocolat. Plus de 90 000 sites e-commerce dans 146 pays sont actuellement basés sur le logiciel. Prestashop est en effet la solution idéale pour mettre en place un site internet marchand à la charte graphique personnalisée et évolutif grâce à de nombreux modules additionnels. 

Prestashop

Une levée de 3M€ de fonds auprès de Serena Capital

Christophe Crémer, directeur général de Prestashop, affirme que la levée de fonds de 3M€ auprès du fonds d’investissements Serena Capital offre de grandes perspectives d’évolution de la solution avec notamment :

  • la poursuite de la stratégie d’innovation existante grâce au renforcement des équipes de R&D
  • des partenariats avec des acteurs reconnus de l’e-commerce et du commerce.


Ces nouvelles informations confortent notre agence, Dream me up, dans le choix de la solution Prestashop pour la conception de sites web e-commerce. A suivre donc de très près… !

0 commentaire



1