Dois-je prévoir une refonte de mon site internet en 2019/2020 ?

Internet évolue très rapidement et pour garder une bonne visibilité, aussi bien dans les moteurs de recherche que sur le navigateur de vos clients, votre site Internet doit être mis à jour régulièrement.

On peut estimer que la durée de vie d'un site Internet est d'environ 4 ans.

Voici les points importants à contrôler en 2020 pour savoir si votre site est obsolète, ou le sera prochainement, et si vous devez programmer une refonte.

1. Votre site est passé de mode et/ou n'est pas simple à administrer

Une raison toute simple : votre site n'est plus au goût du jour !

La conséquence c'est que vos visiteurs vont rester moins longtemps et seront plus attirés par votre concurrent qui a un joli site moderne.

Une autre question à vous poser : Pouvez-vous facilement mettre à jour vos contenus ? Créer de nouvelles pages ? Revoir l'arboresence de votre site alors que votre activité a évoluée ?

En 2019, vous ne pouvez pas accepter de ne pas avoir la main pour modifier votre site, tous les meilleurs CMS le permettent.

2. Le responsive webdesign : la compatibilité sur tablettes et mobiles

C'est le point le plus important. Il justifie à lui seul de mettre en chantier la refonte de votre site Internet.

Le trafic sur les sites Internet est désormais principalement mobile, sur quasiment tous les sites Internet, le pourcentage de visites mobiles dépasse les 50% !

Source : https://www.mediametrie.fr/fr/lannee-internet-2018

2.1. Vous avez une version responsive, mais est-elle de qualité ?

Il est possible de transformer un site qui n'est pas responsive pour qu'il s'adapte "correctement" sur mobile.

Mais il est rare que le résultat en termes d'ergonomie, de qualité de code et de vitesse soit aussi bon que lorsque le site a été d'abord pensé pour mobile (le concept Mobile First).

Voici des exemples de sites bien adaptés pour le mobile, le header n'est pas très haut, l'affichage des informations est bien adapté à l'écran, il n'y a pas d'éléments trop petits ou trop gros.

2.2. L'impact sur votre référencement naturel

Il faut bien noter aussi que la compatibilité mobile est devenue l'un des principaux critères pour le référencement sur Google.

Vous pouvez lire cet article très complet sur Web Rank Info : https://www.webrankinfo.com/dossiers/referencement-mobile/mobile-first-indexing

3. La vitesse de votre site et les navigateurs modernes

Avec le temps, votre site Internet ne bénéfice pas des dernières techniques pour optimiser la vitesse d'affichage.

Il y a la vitesse au niveau du code source de votre CMS, mais également la vitesse de vos fichiers de styles, de javascript, les formats d'images, etc.

Votre site vieilli avec le temps et devient de moins en moins bien compatible avec les navigateurs modernes.

Ainsi, une refonte vous permettra de gagner en vitesse car votre site Internet sera mieux adapté aux serveurs, aux navigateurs et aux usages modernes.

4. Le référencement naturel (SEO)

Les techniques de référencement évoluent énormément d'années en années, le moteur de recherche le plus utilisé étant Google, chaque modification de son algorithme peut avoir un impact important sur votre site Internet.

Il est donc fort probable que votre site ne soit plus en conformité avec les bonnes pratiques (guidelines) de Google.

Vous pouvez les lire en détail ici : https://support.google.com/webmasters/answer/7451184?hl=fr

Il est également très intéressant de commencer par concevoir son site à partir des mots-clés sur lesquels on souhaite se positionner. On va donc créer l'arboresence du site, les pages de contenus en fonction de cette réflexion pour un meilleur référencement.

Je vous invite à lire cet article qui explique bien ce concept : https://www.seoquantum.com/billet/refonte-site-seo

5. La version de votre CMS (PrestaShop, WordPress...)

C'est un point qui est important à plusieurs niveaux, mais dépend de chaque CMS.

Sur WordPress, si vous avez une version vieillissante, non seulement vous ne bénéficierez pas de toutes les nouvelles fonctionnalités, mais en plus vous vous exposez à de gros risques de sécurité car des failles sont détectées tous les jours sur WordPress et ses Plugins. Vous risquez tout simplement de perdre toutes les données de votre site et/ou de vous les faire voler.

Sur PrestaShop, il y a moins de problèmes de sécurité, en revanche le fait de basculer d'une version 1.5 par exemple à la dernière 1.7 représente un travail important :

  • Il faut refaire complètement le template du site Internet qui ne peut pas être rendu compatible simplement,
  • Il faut mettre à jour tous les modules, certains devront être remplacés par des équivalents,
  • Il faut migrer les données et il vaut mieux que cela soit fait par un expert PrestaShop. Si la migration vers Prestashop 1.7 est mal faite, vous aurez de gros problèmes de référencement ou de gestion.

6. La version de PHP de votre site

C'est la partie invisible de l'Iceberg, la plupart des CMS (comme WordPress et PrestaShop) sont développés dans le langage PHP.

6.1. Récapitulatif de la situation actuelle

Il faut savoir que la majorité des sites actuellement tournent correctement sur PHP 5.6 : Et pour cause, ce fut la version la plus stable pendant plusieurs années.

Quand PHP 7.0 est arrivé il y a environ 3 ans, la plupart des développeurs ont préféré attendre une version bien stable et sont donc restés sur PHP 5.6. Mais le calendrier de PHP s'est accéléré, et nous sommes actuellement en version PHP 7.3...

Le problème vient du fait que PHP a arrêté le support de PHP 5.6 au 1er Janvier 2019. Et il y a de fortes chances que votre site soit concerné s'il a été créé en 2018 ou avant.

Cela signifie qu'il n'y a plus de mises à jour, et que par conséquent, il y a de plus en plus de risques à l'utiliser en termes de sécurité.

Cliquez-ici pour consulter le calendrier à la date d'aujourd'hui

6.2. Pourquoi et comment passer à PHP 7 ?

Les avantages sont nombreux et notamment la vitesse d'exécution qui a été considérablement accélérée sur PHP 7.

Mais passer votre site actuel sur PHP 7 ne se fera pas en un claquement de doigt, il faut savoir détecter tous les bouts de codes qui ne sont pas compatibles, sur des millions de lignes entre le code de votre CMS et le code de vos modules.

7. La sécurisation du site en HTTPS

Il est possible que votre site ne soit pas encore en HTTPS. Et pourtant, cela fait maintenant quasiment 2 ans que Google nous incite très fortement à passer tous les sites en HTTPS.

Le but étant de sécuriser tous les échanges en les cryptant entre votre navigateur et le serveur du site. Alors qu'en HTTP, si un expert place un ordinateur sur le réseau entre votre ordinateur et le serveur, il pourra intercepter en clair toutes les données : mots de passe, coordonnées, etc.
Rassurez-vous tout de même, il est obligatoire depuis bien longtemps que les échanges soient cryptés pour les échanges avec les banques (numéros de cartes bancaires, etc.)

Google a mis en place 2 choses :

  • Une pénalité dans son moteur de recherche pour les sites qui ne sont pas en HTTPS (ou un avantage pour ceux qui le sont, ça dépend dans quel sens on se place !)
  • Une mention "Non sécurisé" dans la barre d'adresse du navigateur Chrome (que l'on retrouve également sur les autres navigateurs désormais)

Comment migre-t-on notre site Internet en HTTPS ?

Cela peut être plus ou moins fastidieux en fonction de l'ancienneté de votre site encore une fois.

En revanche, l'installation des certificats SSL se fait plutôt simplement désormais, avec l'arrivée des certificats gratuits Let's Encrypt. Il faut juste que vous ayez un hébergement suffisamment récent car certains protocoles SSL sont obsolètes.

8. La loi RGPD

Dernier point et pas des moindres pour ceux qui récoltent des données personnelles par leur site Internet : la RGPD.

Cette loi a pour objectif d'améliorer la transparence et le traitement de vos données personnelles, notamment pour que ceux qui vendaient vos données à prix d'or ne puissent plus le faire.

Il y a donc un certain nombre de modifications à faire sur un site Internet pour le rendre conforme à la RGPD :

  • Il faut tout d'abord garantir la sécurité des données et pour cela il faut commencer par le point 6 : passer le site en HTTPS.
  • Il faut demander le consentement de la personne avant de récolter des données personnelles.
  • Il faut conserver la preuve de consentement dans votre base de données et il faut crypter les données sensibles.
  • Il faut des pages de contenus qui expliquent précisément à quoi servent les données que vous récoltez.
  • Enfin, il ne faut pas poser de cookies (tracking de navigation) sur l'ordinateur du visiteur sans son consentement.

9. Conclusion

En 3 ans environ, le paysage des sites Internet a été bouleversé d'abord par l'avènement des mobiles, puis par des modifications profondes en termes de sécurité ou encore au niveau de la protection des données.

Une agence ne peut pas transformer votre vieux site et le rendre 100% conforme à tous ses changements en faisant de petites modifications ponctuelles.

Si votre site a été créé avant 2017 : Vous devriez sérieusement réfléchir à une refonte complète, vous avez tout à y gagner en termes de référencement, de sécurité, de vitesse, etc.

Et demain ?

Le web évolue tellement vite, nous ne sommes pas en mesure de savoir quelles seront les tendances et les bouleversements dans 2 ans, ni même dans 1 an.

Mais si la durée de vie est d'environ 4 ans, il est possible que celle-ci se réduise encore.

Peut-être que la solution de demain est une solution en SaaS qui fait le nécessaire pour que votre site reste toujours à jour par rapport aux évolutions ? Mais il n'existe pas vraiment d'équivalent en SaaS aux solutions complètes et flexibles que sont WordPress et PrestaShop aujourd'hui. Affaire à suivre.

Contactez-nous pour un audit de votre site ou pour un devis de refonte

 

Le 05 novembre 2019